Isabelle Aubret

Isabelle Aubret (née Thérèse Coquerel, le 27 juillet 1938, à Lille, Nord), est une chanteuse française. En 1952, elle remporta les Championnats de France de gymnastique et en 1962, le Concours Eurovision de la chanson pour la France, avec la chanson Un premier amour.

Premiers succès

Isabelle Aubret au Concours Eurovision de la chanson 1962.

En 1962, elle est sélectionnée par la télévision publique française pour représenter la France à la septième éditiondu Concours Eurovision de la chanson. Ses concurrents au titre sont notamment Alain Barrière, Serge Gainsbourg et le vainqueur du Concours Eurovision de l’année précédente Jean-Claude Pascal pour le Luxembourg. La chanson Un premier amour qu’elle interprète, a été écrite par Rolland Valade et composée par Claude-Henri Vic. Le 18 mars 1962, à la Villa Louvigny de Luxembourg, elle représente donc la France avec cette chanson au Concours Eurovision nommé « Grand Prix Eurovision de la chanson 1962 ». Elle passe en 9e sur les seize pays sous la direction du chef d’orchestre Franck Pourcel. Elle remporte le concours pour la France, offrant au pays sa troisième victoire7. Jean-Claude Pascal, vainqueur de l’Eurovision 1961, lui remet la médaille du Grand Prix.

La même année, elle rencontre Jean Ferrat. Il écrit pour elle la chanson Deux enfants au soleil et lui offre la première partie de sa tournée. Elle demeurera toujours fort proche de Jean Ferrat et reprendra plusieurs chansons écrites initialement pour lui, notamment Deux enfants au soleil, de Claude Delécluse, en 1961 ; Un enfant quitte Paris, de Georges Coulonges, en 1967, et Tout ce que j’aime, de Philippe Pauletto, en 1970.

En 1963, elle partage la scène de l’ABC avec Sacha Distel et fait la première partie de Jacques Brelà l’Olympia.

Nouveaux succès

En 1968, la télévision publique française la sélectionne à nouveau, pour la représenter à la treizième édition du Concours Eurovision de la chanson. Sa chanson, La Source, écrite par Guy Bonnet et composée par Daniel Faure, est inspirée d’une légende, adaptée au cinéma en 1960, par Ingmar Bergman, dans son film La Source. Le 6 avril 1968, au Royal Albert Hall de Londres, elle passe en 10e position sur 17 pays sous la direction d’Alain Goraguer. Au terme du vote des pays, elle se classe troisième après Massiel, gagnante pour l’Espagne avec La, la, la et le représentant du Royaume-Uni Cliff Richard, deuxième avec Congratulations. Isabelle Aubray est la première artiste à avoir représenté deux fois la France au Concours Eurovision de la chanson. Guy Bonnet représentera également la France deux fois (en 1970 et 1983).

En mai de la même année, elle partage la scène de Bobino avec le chanteur québécois Félix Leclerc. Le spectacle est cependant interrompu par les événements de Mai 68 et l’explosion d’un commissariat tout proche[réf. nécessaire]. elle part en tournée en France et à l’étranger, chantant dans plus de 70 villes.

En 1969, elle quitte Polydor et signe un contrat d’enregistrement avec le producteur Gérard Meys, propriétaire du label Meys et producteur de Jean Ferrat et de Juliette Gréco. La même année, elle interprète Savez-vous ce qu’il faut au sapin de Noël ?, version française de Do You Know How Christmas Trees Are Grown?, composée par John Barry pour le film Au service secret de Sa Majesté, sixième épisode de la série des James Bond.

Plus sur Isabelle Aubret !