Des airs polonais du XVIIIe siècle

Terre d’émigration par son histoire mouvementée, la Pologne a mis sur le chemin de l’exil des millions de Polonais. Le Nord de la France a, au lendemain de la Première Guerre mondiale, accueilli des centaines de milliers de Polonais pour relancer l’exploitation du charbon.
Dans leurs bagages, ils n’avaient pas grand-chose. Souvent, des partitions musicales, quelques instruments comme le violon, le bandonéon et la mandoline. Le folklore, âme du pays disparu, était maintenu comme un souffle de vie et d’espoir.

La deuxième génération, parfaitement intégrée, a donné au Nord-Pas-de-Calais quelques compositeurs et musiciens de renom. Le plus célèbre d’entre eux est Stephan Kubiak, un Liévinois qui a fondé sa formation musicale sous contrat exclusif pendant quarante ans avec Eddy Barclay.

La production sera phénoménale mais une chanson attire l’attention : Do La Bassée (A La Bassée). En partant d’une jolie chanson du XVIIIe siècle, Stephan Kubiak et son frère Casimir, en réécrivent les paroles pour lui donner une coloration nordiste minière. Quatre langues s’y retrouvent : le polonais, l’allemand, le chti et le français. Toute l’émigration polonaise.
La chanson raconte comment, pendant le Seconde Guerre mondiale, un Polonais se rend à La Bassée pour trouver de la nourriture, en croisant fermier et gendarme. De d’ethnologie musicale.
Nous vous proposons également la version du XVIIIe siècle, interprétée par l’ensemble Kalina, de Courcelles-les-Lens, sous la direction de Bernard Klopocki.

Nous vous proposons également deux tangos polonais célèbres dont Le rendez-vous de 21 h, que l’on retrouve dans le film Le Pianiste de Roman Polanski. Le bandonéon a été inventé par Jozef Band. Il a été utilisé en Allemagne et en Pologne avant que les marins allemands ne le déposent en Argentine.

L’entreprise allemande de bandonéons Alfred-Arnold a vendu des milliers d’instruments aux Polonais du Nord-Pas-de-Calais entre 1930 et 1970.
Les musiciens polonais du Nord de la France ont écrit et produit des centaines de tangos. L’un des plus célèbres est Fleur de fougère.